ET VOUS SEREZ MARATHONIENS....(Episode 3)

Publié le par lelievreetlatortue

ET VOUS SEREZ MARATHONIENS....(Episode 3)

Pour tous les marathons, l'hydratation et les ravitaillements sont indispensables pour atteindre sans encombre la ligne d'arrivée. A partir de deux heures de course vos réserves tendent à s'épuiser, il est donc indispensable de commencer à s'hydrater dès le premier et de s'alimenter dès le deuxième ravitaillement. Sur marathon, les ravitaillement sont positionnés tous les 5km, nous vous conseillons de vous hydrater dès le premier stand en buvant une bonne gorgée d'eau. Au 10kms, il est également primordial de boire. Au 15ème km, vous devez commencer à apporter une alimentation "solide" puisque vous êtes à plus d'1h d'effort. En effet, avant une heure d'effort, le corps n'a pas besoin de refaire ses réserves énergétiques. Vous pouvez donc consommer un gel que vous aurez testé lors de vos sorties longues préparatoires. Il est vraiment important de ne pas avaler quelque chose que vous n'auriez pas testé précédemment pour éviter tout rejet par votre organisme. Au 20ème km eau et gel ou si votre organisme ne les supporte pas, des raisins secs, une boisson isotonique... Au 25ème km il faut continuer à boire et prendre un gel énergétique. Au 30km on boit avec un nouveau gel ainsi qu'au 35km. Au 40ème km si tout va bien une gorgée d'eau fera l'affaire. Si tout va mal, choisissez tout ce qui vous fait envie avant de vous lancer à la conquête des 2.195kms restant. Entre ces extrêmes une boisson isotonique pourra assurer votre fin de parcours. Vous pourrez prendre le départ avec une petite ceinture de taille souple avec à l'intérieur les 5 gels que vous aurez testé et que vous appréciez et une petite gourde souple avec de l'eau pour vous permettre de vous hydrater avec vos gels. Vous l'aurez noté, il est primordial de soigner vos ravitaillement en course, sans jamais en sauter un, afin de passer la ligne dans les meilleures conditions possibles.

Publié dans conseils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article