ET VOUS SEREZ MARATHONIEN....!!!(Episode 2)

Publié le par lelievreetlatortue

ET VOUS SEREZ MARATHONIEN....!!!(Episode 2)

Plus encore que dans les épreuves plus courtes, de la bonne répartition de votre effort, tout au long des 42.195km, dépend votre réussite. En ne partant jamais trop vite, en progressant sans à-coups vers votre allure idéale, en vous économisant, en vous hydratant bien, la fin de votre marathon sera grandement facilitée. Partir trop vite, c'est la défaillance assurée et une performance bien moins bonne à l'arrivée. Il convient d'imaginer que vous prenez le départ avec un "réservoir de 42 litres d'essence" ; il vous faudra "consommer 1 litre d'essence par kilomètre" Pas plus, pas moins !! Ne vous laissez pas influencer  par l'allure des autres, restez calme et concentrez vous sur les sensations de votre corps, votre seul souci étant celui de l'économie avec une respiration facile pour ne pas gaspiller votre capital d'énergie qui est malheureusement, limité. Ne vous laissez pas distraire par l'environnement et l'ambiance un peu survoltée. Rappelez-vous que c'est après le 25ème kilomètre qu'une grande majorité des coureurs s'écroulent, la grande majorité pour être partis trop vite...N'accélérez jamais subitement même si vous vous sentez bien. L'accélération éventuelle doit être progressive au fil des kilomètres jusqu'à votre allure de croisière. Ne maintenez pas la même allure dans les montées, tant pis si vous perdez un peu de temps. Ralentissez aussi si le vent est de face. Ne vous lancez pas à corps perdu dans les descentes. Ayez toujours le souci d'épargner vos forces pour terminer le mieux possible. Votre allure aura été travaillée en amont lors de vos entraînements, raison des séances à l'allure spécifique marathon qu'il vous faudra déterminer au début de votre plan et vérifier tout au long des semaines d'entraînement pour ne pas commettre d'erreur le jour J. Alors bonne préparation à tous....(VALENCE et PARIS). Vos entraîneurs sont à votre écoute.

Publié dans conseils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article